Programmes d’études

Photo : Marcel Druwé

Programmes d'études

Le Collège Louis-Riel (CLR) offre le programme d’études pour la 7e et 8e année ainsi que le programme d’études secondaires en français. Ces programmes sont reconnus par Éducation Manitoba. Cette page présente l’information nécessaire quant à l’obtention du diplôme d’études secondaires au Manitoba.


Le prospectus vous servira comme guide dans les choix de vos cours et vous servira comme un appui à comprendre l’information générale en lien avec les exigences du Ministère dans la vue de l’obtention d’un diplôme d’études secondaires. Il est fortement recommandé de consulter vos parents, les enseignants et le/la conseiller(ère) pour inciter les meilleurs choix de cours en vue de vos objectifs.

Suite à de franches discussions, des réflexions pondérées et une auto-évaluation de soi, vous serez dans la mesure de prendre les meilleurs choix de cours qui épauleront de manière critique les reconnaissances exigées des institutions post-secondaires et celles des forces du marché du travail.

Prospectus 2021-22


format – PDF téléchargeable
 

Retrouvez les formulaires d’inscription et choix de cours.

L’évaluation est un processus qui consiste à porter un jugement sur les apprentissages à partir d’informations recueillies, analysées et interprétées à des fins pédagogiques. L’évaluation est un moyen essentiel pour améliorer l’apprentissage. Les enseignants sont chargés d’évaluer les progrès des élèves. Les attentes académiques et comportementales sont communiquées aux élèves au début du semestre. Les méthodes d’évaluation sont différentes selon les sujets et le jugement professionnel des enseignants.

L’élève est évalué de façon continue au cours du semestre au moyen d’observations, de conversations, de tests, de projets, de travaux sommatifs, etc. Certains travaux et devoirs permettent à l’élève de recevoir de la rétroaction afin de vérifier sa compréhension ou pratiquer une habileté. Ils sont donc formatifs. Finalement, l’évaluation amène l’élève à réfléchir sur son apprentissage et vise à développer la métacognition (apprendre à apprendre).

Pour réussir un cours, l’élève doit obtenir un minimum de 50 % qui représente une note combinée du travail du semestre et d’un examen final exprimé dans le tableau.

*Certains cours n’ont pas d’examen, donc, la valeur des travaux, devoirs, tests, etc. est de 100 %.

 
Réévaluations (reprise)

  • Tout élève a le droit d’être réévalué.
  • Tout enseignant a le devoir de fournir l’occasion d’une nouvelle évaluation.
  • L’élève devra fournir des preuves pour démontrer sa motivation de mieux réussir (réflexion métacognitive, travaux supplémentaires, etc.)
  • La procédure reste à la discrétion de l’enseignant; elle peut viser une partie spécifique des RAS enseignés pour la première évaluation sommative.

 
Les zéros

  • La note doit refléter l’apprentissage et les habiletés liées à la matière et non les comportements (assiduité, participation, retards…) .
  • En aucun cas, un zéro ne sera attribué à un élève pour des raisons punitives.

 

Honnêteté quant au travail académique

La tricherie et le plagiat ne seront pas tolérés dans les tests, les examens ainsi que dans tous les travaux soumis dans le cadre d’une évaluation.

Par tricherie nous entendons, (p. ex., copier le travail d’un autre, utiliser des notes pour tricher), le mensonge (p. ex., surévaluer sa contribution au travail d’un groupe, mentir sur les circonstances afin d’obtenir un prolongement), et le plagiat (remettre en son propre nom le travail fait par un autre, ou faire passer pour le sien le travail d’un autre).

Dans les cas de tricherie et/ou de plagiat, l’élève verra ses parents recevoir une lettre expliquant la nature de l’incident et les preuves (si applicable). Une note relatant l’incident sera aussi ajoutée au dossier de l’élève. L’enseignant exigera que l’élève refasse le devoir, travail ou test en toute honnêteté dans un délai raisonnable.

Le Collège Louis-Riel offre une programmation en français pour la 7e et la 8e année. Tout enseignement se fait en français sauf pour le cours d’anglais.

Programmes d'études 7e et 8e années

Activités scolaires

    • arts visuels
    • bois, couture et cuisine
    • chorale, guitare, harmonie et jazz
    • santé mentale
    • Festival Louis Caron, Festival Théâtre Jeunesse

 

Comités

    • Association des étudiants
    • GADCLR
    • jeux, robotiques
    • journal

 

Invités

    • Plusieurs organismes communautaires interviennent auprès des élèves 7e et 8e tels que; le constable communautaire, Pluri-elles, Centre de santé, etc.

 

Vie parascolaire

    • Camps d’hiver et plein air à Moose Lake
    • Sorties spéciales fin d’année tels que le Manitoba Theatre for Young People, les quilles, les danses
    • Sports : athlétisme, le basketball, le badminton, la course de fond, les jeux intramuraux, le volleyball, etc.

Programme d’études secondaires

Logo_Government-of-ManitobaEntre la 9e et la 12e année, les élèves accumulent des crédits menant à l’obtention d’un diplôme d’études secondaires. Le système de crédits offre une flexibilité qui permet aux élèves de suivre des cours au niveau secondaire qui rencontrent leurs besoins et leurs aspirations. Afin d’obtenir leur diplôme d’études secondaires, les élèves doivent cumuler un minimum de 30 crédits provenant de cours obligatoires et de cours facultatifs.

Programme d’étude secondaire (Éducation Manitoba) – Ce site vise à expliquer comment choisir les cours et à vous renseigner sur ce que votre enfant apprend dans chaque cours.

Un guide pour l’éducation en langue française au Manitoba

Le choix des matières est la responsabilité de l’élève. Afin que ce choix soit judicieux, c’est à lui ou à elle :

  • de bien étudier les sections du prospectus qui le ou la concerne;
  • de bien se renseigner en lisant attentivement la description des cours tout en tenant compte des préalables;
  • de consulter, au besoin, un conseiller en orientation;
  • de prendre en considération ses propres aptitudes et intérêts;
  • de s’assurer de bien tenir compte des exigences du ministère de l’Éducation du Manitoba et des différentes facultés des universités et des collèges communautaires.

 

Procédure :

Lors des premiers jours de la rentrée en septembre :

  • Les élèves désirant un changement d’horaire doivent prendre un rendez-vous avec un des conseillers et inscrire leur nom sur une liste affichée aux Services aux élèves (SAÉ).
  • Pendant la journée, l’élève sera appelé aux SAÉ afin de discuter le changement d’horaire désiré. Si le changement est approuvé, il sera effectif immédiatement.

 

Les parents doivent approuver le choix de cours de leur enfant en signant le formulaire d’inscription aux cours. Pour qu’un cours soit offert, il faudra que le nombre d’élèves inscrits soit suffisant.

Le changement de cours est permis jusqu’à une certaine date fixée au début d’un semestre. L’élève doit d’abord aller voir le conseiller en orientation et présenter les raisons qui motivent un changement de cours ou l’abandon d’un cours. Ensuite, les parents doivent approuver ce changement en signant le formulaire. Ce n’est que lorsque ces démarches auront été faites que l’élève sera en mesure de changer ou d’abandonner le cours en question.

Classification des cours

Le système actuel de numérotation comporte un code alphanumérique – composé de trois caractères. Le premier et le deuxième caractère sont des chiffres et le troisième est une lettre.

Premier caractère
1 – s’applique aux cours élaborés pour la 9e année
2 – s’applique aux cours élaborés pour la 10e année
3 – s’applique aux cours élaborés pour la 11e année
4 – s’applique aux cours élaborés pour la 12e année

Deuxième caractère
0 – élaboré par le ministère de l’Éducation du Manitoba et valant 1 crédit
1 – élaboré par l’école ou la division scolaire et enregistré par le ministère de l’Éducation du Manitoba (comprend les Cours proposés par l’école (CPE) et les Projets proposés par l’élève (PPE)).
2 – élaboré par un établissement d’enseignement à l’extérieur du Ministère et dans le cas de la double reconnaissance de crédits, par une institution postsecondaire (p. ex. élaboré par une université locale, dans une autre province ou dans un autre pays)
5 – élaboré par le ministère de l’Éducation du Manitoba et valant ½ crédit

Troisième caractère
F – Fondamental
G – Général
S – Spécialisé
E – Anglais langue additionnelle (ALA)
L – Littératie française
M – Modifié
I – Individualisé
C – provenant d’un collège communautaire
U – provenant d’une université

Exemple :Programme d’études secondaires tableau d'identification des cours
Dans Français 20F : le chiffre 2 indique qu’il s’agit d’un cours de 10e, le chiffre 0 indique qu’il s’agit d’un cours crédité par le Ministère, la lettre F indique qu’il s’agit d’un cours fondamental.

Guide des matières enseignées – Systèmes informatisés de transmission des dossiers des élèves et des dossiers du personnel professionnel. La version électronique de ce document est affichée sur le site Web du le ministère de l’Éducation du Manitoba.

Les élèves de la 9e à la 12e années au Collège Louis-Riel doivent s’assurer qu’ils respectent les conditions du programme d’études ou de formation postsecondaire qu’ils veulent suivre ou les exigences de l’emploi qu’il souhaite obtenir.

 

Système de crédits

Les quatre années des études secondaires sont désignées neuvième année (9e) dixième année (10e), onzième année (11e) et douzième année (12e). L’élève étudie des blocs de matière organisés en crédits. Un crédit équivaut à environ 110 heures de cours. Afin de recevoir un diplôme d’études secondaires du Collège Louis-Riel, l’élève doit réussir un minimum de 30 crédits dont certains sont obligatoires. De façon générale, l’élève entreprendra 10 crédits en 9e, 9 crédits en 10e, un minimum de 6 crédits en 11e et un minimum de 6 crédits en 12e. Trop d’absences, même si elles sont justifiées par le parent, peuvent mettre le crédit à risque.

21 crédits provenant de cours obligatoires et un minimum de 9 crédits provenant de cours facultatifs

 

Programmes d'études

Photo : Marcel Druwé

Logo officiel Programme du diplômeDepuis 2004, le Collège Louis-Riel offre aux élèves le Programme du Baccalauréat International (BI). C’est en 2009, que le CLR a rejoint le réseau des écoles associées de l’UNESCO (réSEAU).

Le Programme du diplôme du Baccalauréat International (BI) est un programme d’études pré-universitaire de deux ans, reconnu au niveau mondial et offert par plus d’un millier d’établissements de plus de 100 pays dans le monde. En complétant le Programme du BI au Collège Louis-Riel, l’élève reçoit le diplôme du BI ainsi que le diplôme du Collège Louis-Riel.

Programmes d'études BI

Le BI est sanctionné par un organisme international associé à l’Organisation des Nations Unies (ONU) appelé l’Organisation du Baccalauréat International (OBI) dont le siège social est situé à Genève, en Suisse.

Le Programme du diplôme comporte 6 domaines d’études qui exposent l’élève aux mondes des lettre et des sciences. Ces domaines sont liés aux trois volets du tronc commun : le volet CAS (Création/Action/Services), le volet de TdC (cours de la Théorie de la connaissance) et le volet Mémoire.

Le Programme du diplôme du BI comprend :

    • trois matières au niveau supérieur (240 heures/matière)
    • trois matières au niveau moyen (150 heures/matière)
    • le cours Théorie de la connaissance (100 heures)
    • le volet CAS (Créativité/Activité/Service) (Sept objectifs d’apprentissage sur 18 mois)
    • le Mémoire (Travail de recherche indépendant)

 

 

Photo : Marcel Druwé

 

Le baccalauréat international au Collège Louis-Riel, un passeport pour l’avenir
(Radio-Canada – 5 mars 2019)

Bilan mitigé du baccalauréat international au Collège Louis-Riel
(Radio-Canada – 7 mars 2012)


Comment se préparer au BI?

L’élève qui désire s’inscrire au programme du diplôme du Baccalauréat International devra suivre les cours obligatoires de la 10e année en plus de deux cours de 11e année. Les deux cours sont les Mathématiques pré-calculs 30S et l’Histoire du Manitoba 30S. Ces deux cours doivent être suivis et réussis à la fin du second semestre de la 10e année. Ce modèle est recommandé par diverses écoles du Canada offrant le programme du BI.

Une fois les préalables complétés, l’élève de la 11e année qui désire s’inscrire au programme du diplôme du BI doit suivre un maximum de six cours en plus du cours de la théorie de la connaissance, il doit également compléter le programme de Créativité, Activité et Service (CAS) et rédiger un mémoire. Le mémoire est une étude approfondie d’un sujet bien délimité au sein d’une matière.


Quelles sont les exigences du BI?

Le programme d’études est représenté schématiquement par un hexagone constitué de six domaines d’études répartis sur son pourtour.

L’élève étudie toutes les matières et est donc exposé aux deux grands domaines d’études traditionnels : les lettres et les sciences.

Afin d’obtenir le diplôme, l’élève doit réussir trois des six matières au niveau supérieur (NS) et trois au niveau moyen (NM).

  • 1 cours NS = 240 heures de cours
  • 1 cours NM = 150 heures de cours

 

En plus de ces six matières, l’élève doit satisfaire à trois exigences :

  • Cours interdisciplinaire « Théorie de la connaissance » (TdC)
    Ce cours réparti sur deux ans est conçu de manière à développer des méthodes d’apprentissage cohérentes qui transcendent et unifient les domaines d’enseignement et encouragent une appréciation d’autres perspectives culturelles.
  • Mémoire de 4000 mots
    Le mémoire fournit à l’élève l’occasion d’étudier un sujet qui l’intéresse particulièrement et de se familiariser avec les techniques d’investigation individuelle et de rédaction requises au niveau universitaire.
  • Programme d’activités périscolaires « Créativité, Activité et Service » (CAS)
    Pendant les deux années du programme du BI, l’élève inscrit à ce programme devra prendre part à diverses activités artistiques, sportives et communautaires afin de répondre aux huit (8) objectifs du programme CAS.

Reconnaissance du BI dans les universités

Au Canada, il n’existe pas de reconnaissance fédérale du baccalauréat international, mais il est reconnu par de nombreuses universités canadiennes.

Admission à l’université : Universités reconnaissant le Programme du diplôme

Tout savoir sur le Baccalauréat International® (IB) 

L’élève au Collège Louis-Riel voulant poursuivre une formation d’apprentis devrait être inscrit dans un programme approuvé de 10e, 11e et 12e années avec Apprentissage Manitoba.

Pour effectuer, après le secondaire, la transition vers une formation en apprentissage postsecondaire administrée par Apprentissage Manitoba, il est nécessaire de posséder un diplôme d’études secondaires ou un document certifiant un niveau d’études équivalent.

De nos jours, les emplois dans le secteur des métiers reposent souvent sur la technologie et requièrent des compétences en mathématiques, en sciences et en informatique. Cependant, d’excellentes aptitudes en lecture, en écriture et en communication constituent également un atout précieux.

La Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) offre, à partir du cycle secondaire, un programme des métiers pour les élèves de la 9e à la 12e année, le seul en français au Manitoba. Il est offert en collaboration avec le Manitoba Institut of Trades and Technology (MITT).Logos du Manitoba Institut of Trades and Technology et Gouvernement du Manitoba

Retrouvez les informations pertinents au programme


Logo_Arts-and-Technology-CentreL’Arts & Technology Centre (ATC) est une extension du programme secondaire du Collège Louis-Riel pour les élèves de la 11e et 12e année. Les étudiants qui choisissent l’ATC dans le cadre de leurs études secondaires prennent la majorité de leurs cours de choix de la 11e et 12e année au ATC et leurs cours obligatoires au Collège Louis-Riel. Ces élèves fréquentent généralement l’ATC pour un semestre en 11e année pour la première partie de leur programme. Ils peuvent ensuite revenir pour un autre semestre, en 12e année, pour suivre la deuxième partie de leur programme. Pour plus de renseignements consultez ce lien et par la suite avec notre Service au élèves.